VinEnChine - Vin du Chili en Chine

Filière chinoise : l’administration pose la question de la définition des vins

Repérée par les services de l’ambassade économique de France à Pékin, la « mise en consultation de la norme nationale chinoise sur les vins » témoigne de la volonté de professionnalisation du vignoble chinois. Souvent ramenée à ses pratiques techniques douteuses (notamment les mélanges raisins/fruits), la filière chinoise pourrait voir son encadrement réglementaire évoluer vers les standards internationaux*.

C’est du moins l’un des buts que l’on peut prêter au Comité National de Gestion de la Normalisation, qui pilote la révision réglementaire du plan GB 15037-2006.

Dans son questionnaire, il est demandé aux acteurs de la filière chinoise de se prononcer, ou non, pour l’obligation de produire un vin uniquement à partir de raisins, pour l’autorisation la chaptalisation (avant et après fermentation alcoolique), pour la classification scientifique des vins (notamment la catégorie des « vins spéciaux »)… Sans oublier les moyens de contrôler le respect de ces normes et une septième question ouverte aux commentaires sur les normes actuelles (limites et possibilités d’évolution).

Relayant cet appel à commentaires, le site Wines Info rapporte que, selon le Comité de Normalisation, il s’agit de veiller avec cette actualisation « à ce que la norme soit rationnelle scientifiquement et adaptée au bon développement de l’industrie vinicole nationale ».

* : La République Populaire de Chine n’est pas membre de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), mais deux de ses provinces y siègent.

Source : vitisphère.com

Partager cette pageEmail this to someoneShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire