L’impressionnante croissance de l’export des vins français vers la Chine

L’impressionnante croissance de l’export des vins français vers la Chine

Les chiffres sont éloquents : les exports de vins et spiritueux devraient atteindre 10 milliards d’euros cette année selon la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux, dépassant alors les chiffres de l’année dernière s’élevant à 9 milliards d’euros.
L’export de vins et spiritueux a atteint 12% de plus, soit 7 milliards de janvier à septembre 2011 et n’est pas près de diminuer d’ici la fin de l’année.

Les ventes de vins ont augmenté dans tous les pays, sauf en Allemagne et en Hollande mais «l’Asie reste le pays avec la plus belle croissance», selon Benoît Stenne, porte-parole de la fédération FEVS. Les ventes ont en effet augmenté de 55% soit un peu plus de 500 millions d’euros en Chine cette année avec une croissance de 59% pour Hong Kong et Singapour a dépassé les 500 millions avec 29% de croissance.
Cette augmentation peut s’expliquer notamment par le penchant actuel de la classe moyenne chinoise pour le vin. Les asiatiques deviennent de plus en plus amateurs de bordeaux et de cognac qui représentent à eux deux 2/3 des ventes de vins et spiritueux d’origine française à Singapour, Hong Kong, Taïwan, en Chine et au Japon.

Cependant ces chiffres ne sont pas liés au volume mais au prix des bouteilles achetées. Bien qu’une augmentation de 7 milliards ait été faite depuis les 9 premiers mois de cette année, la quantité exportée ne s’est accrue que de 3%. Les asiatiques préfèrent donc acheter la qualité plutôt que la quantité. C’est pour cette raison que des bordeaux et bourgognes de 2009, année exceptionnelle, ont été ajoutés aux produits déjà exportés.

De réelles inquiétudes peuvent néanmoins être présentes pour les producteurs quant au ralentissement du marché intérieur induit par la croissance de l’export. « Nous ne pouvons pas crier victoire. », selon M. Stenne. Il prévoit en effet une forte baisse des exports d’ici Noël vers les pays européens, qui sont les plus grands acheteurs de vins et spiritueux suivis par les Etats-Unis. De plus, la France tend à devenir le plus grand pays producteur de vins, en compétition avec l’Italie, surtout avec le climat exceptionnel de cette année (printemps et automne 2011).

Source: ft.com

Partager cette pageEmail this to someoneShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire