VinEnChine - Le vin rouge chinois affronte une concurrence croissante

Le vin rouge chinois affronte une concurrence croissante

Le vin rouge produit en Chine fait face à une rude concurrence, alors que les marques étrangères comblent leur retard à attirer les consommateurs du pays. L’institut prévoit que le vin rouge étranger va accaparer la moitié du marché chinois en 2020 et atteindre 80 % de part de marché en 2030.

Un rapport publié vendredi a montré une baisse des ventes du vin rouge du pays, lesquelles étaient de 40,8 milliards de yuans (6,64 milliards $) en 2013, soit une baisse de 8,52 % en glissement annuel.

Le volume total des ventes de vin rouge importé a baissé de 1 %, pour se situer à 9,68 milliards de yuans l’année dernière, soit environ 20 % du marché chinois, et il est encore en croissance, selon le Fortune Character Institute (FCI), l’agence-conseil et de recherche sur le luxe qui a compilé le rapport.

Ce rapport a également montré que le prix moyen du vin rouge étranger avait atteint un record de 4,15 $/L, une augmentation de 3,5 % par rapport à l’année dernière, et de 439 % par rapport à 2002.

Zhou Ting, doyen du FCI, a déclaré que, après des années de développement, le goût pour le vin rouge des consommateurs chinois avait évolué, ce qui a stimulé la demande pour des vins de qualité.

L’institut prévoit que le vin rouge étranger va accaparer la moitié du marché chinois en 2020 et atteindre 80 % de part de marché en 2030.

 

Partager cette pageEmail this to someoneShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire