Nouvelle tendance asiatique: un alcool à faible degré et peu calorique

Nouvelle tendance asiatique: un alcool à faible degré et peu calorique

Tout comme leurs compatriotes, les chinoises tendent à présent à consommer un alcool peu calorique et ayant un faible degré d’alcool.


La demande en boissons alcoolisées à faible teneur en alcool et peu calorique est en train d’augmenter de part le monde, selon le nouveau rapport IWSR Insight 2012 et ce sont les femmes qui seraient à l’origine de cette tendance. Ces dernières seraient préoccupées par leur santé et donc par l’incidence qu’à l’alcool sur celle-ci.
Une évolution de la consommation est ainsi constatée en Asie. Les chinoises préfèrent consommer du vin à la place du Baijiu, ayant un degré d’alcool beaucoup plus faible. Au Japon, bière et cocktail à faible teneur en alcool sont à la mode ainsi qu’une nouvelle gamme de liqueur sans alcool. Au Philippines, une version plus légère des marques de cognac et de rhum a connue un franc succès.
Cette évolution féminine des mœurs en Chine tend donc à influer sur la vente de vins français en Chine. Ceci explique peut-être que sur des salons tels que Dalian une préférence pour des rosés ou des vins sucrés s’est fait sentir. L’évolution du type de vins exportés peut être éventuellement à prévoir.

Partager cette pageEmail this to someoneShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire